Lu dans la presse

Lu dans la presse

 

 

 

 

La Nouvelle République

Indre-et-Loire - Tours - Natation - championnats de France nationale 2

La Bretagne au-dessus des flots

21/03/2016

Nathan CLOUTOUR confirme ses progrès

Dernière compétition d'hiver, le championnat de Nationale 2 en bassin de 50 m a réuni au niveau national 2.803 nageurs, sur sept sites différents. Dont 540 venus de tout le Grand Ouest à la piscine Gilbert Bozon, de Tours.
Des compétiteurs concernés par cette échéance d'importance car, outre l'attribution traditionnelle des titres, il s'agissait, pour les meilleurs d'entre eux, de décrocher les ultimes qualifications pour les championnats de France Élite de Montpellier.

Ces trois journées se sont terminées en apothéose dimanche par de belles finales du 100 m nage libre. Les régions Bretagne (26) et Normandie (15) ont une nouvelle fois trusté les titres, loin devant les Pays de Loire et le Centre-Val de Loire. Une région Centre qui aura péniblement tiré son épingle du jeu, grâce aux pensionnaires du Bourges AC : Camille Grolier (200, 400 et 800 m nage libre) et le duo de minimes Mathieu Moreau (400 m nage libre), Alexandre Mouilley (200 m nage libre). Julie Helle (Alliance Orléans) remporte, de son côté, le 50 m brasse. Le Loir-et-Cher n'aura pas démérité avec le titre sur 200 m brasse et les deuxièmes places (50 et 100 m brasse) du minime de l'US Vendôme Thomas Mornet, ajoutées aux places d'honneur de la Salbrisienne Melhya Jolly, légèrement en arrière-plan.

Légère déception, en revanche, pour l'Indre-et-Loire qui comptait sur Jean-Luc Zéphir pour glaner un titre. Le Jocondien, crédité d'un excellent 1'55"55 sur 200 m nage libre vendredi en séries, n'a pas couru la finale préférant se réserver pour les 50 et 100 m nage libre. « Nous n'avions pas programmé cette course, précise Jean-Louis Béraudy, son entraîneur. C'était plus sage pour lui de garder du jus. » Statégie gagnante car en terminant quatrième en 23''83 sur la longueur du bassin, et deuxième à 18 centièmes de l'Angevin Ségura en 52'01 sur 100 m, le néo-Jocondien se qualifie sur les deux distances pour Montpellier.

Pas de titre non plus pour les Enfants de Neptune mais de grandes satisfactions avec les qualifications aux championnats de France 16 ans et plus de Nathan Cloutour (50, 100, 200 m brasse), l'étoile montante du club, et de Mathilde Fallouey (800 m nage libre). « Le travail récompensé », souligne Céline Pagé-Sabourin qui ne tarit pas d'éloges sur le sérieux de ses jeunes nageurs.

Le prometteur William Gounet accompagnera, lui, le Vendômois Mornet, autre talent en gestation, aux championnats de France des 15 ans et moins, deux compétitions qui auront lieu à Amiens dans la seconde quinzaine de juillet.

Cor. NR : Patrice Lesage

--------------------------------------------------------------------------------------

La Nouvelle République

Indre-et-Loire - Tours - Natation - Nationale 2

17/03/2016

Le Grand Ouest dans le bain tourangeau

Une majorité du groupe tourangeau qui participera aux championnats interrégionaux de N2.

Dernier grande compétition d'hiver, avant celle des élites (Limoges, du 31 mars au 5 avril), le championnat de France de N2 inter-régions réunit ce week-end l'ensemble de la natation française sur sept sites hexagonaux : Dunkerque, Limoges, Massy, Saint-Raphaël, Saint-Victor, Schiltigheim et Tours.

C'est donc tout le Grand Ouest, composé des régions Bretagne, Normandie, Pays de Loire et Centre/Val de Loire, qui se donne rendez-vous dans la capitale tourangelle. Pas moins de 547 nageurs (257 dames pour 290 garçons), auxquels on rajoutera Mamadou Soumaré, nageur malien autorisé à se frotter au niveau de la N2, en découdront pour décrocher le titre honorifique de champion interrégions.


Avec près de 2.000 engagements enregistrés, le grand bassin tourangeau ne connaîtra pas beaucoup de répit pendant ces trois journées de grande agitation. Pas de quoi effrayer pour autant l'équipe de dirigeants des Enfants de Neptune, parfaitement rôdée à ce genre d'organisation.


Comme à son habitude, la région Normandie se déplacera en force avec 33 clubs représentés. Elle devance dans l'ordre la Bretagne, le Centre et les Pays de Loire. Le Cercle des nageurs de Brest sera le plus fourni avec 31 engagés ; Angers et Rouen constitueront les autres grosses armadas.

Les nageurs tourangeaux espèrent briller

Le Centre/Val de Loire ne sera pas en reste puisque Chartres avec 18 nageurs, l'Alliance Orléans (14), et Bourges (13) seront les fers de lance régionaux, bien appuyés par le club local des ENT qui espère de bons résultats pour certains des seize jeunes nageurs engagés. 
Difficile de pronostiquer de possibles vainqueurs parmi tous ces postulants (âgés de 14 à 24 ans). Cependant, le néo-Jocondien Jean-Luc Zéphir (23 ans) est apparu très affûté lors du dernier meeting Bozon (6e au bilan sur 50 m nage libre, 3e au 100 m libre). Céline Pagé Sabourin a bien préparé son groupe. Comptant sur l'investissement de ses protégés, elle surveillera particulièrement les progrès de Dine-Moreira, 5e temps au 100 m papillon, Nathan Cloutour (7e sur 100 m brasse) et de Mathilde Fallouey (9e sur 400 m nage libre). 

La reine de ces championnats sera sans conteste Flavy Leroy. La nageuse des Wikings de Rouen espère briguer pas moins de cinq titres, tant elle domine la concurrence.

De vendredi (à partir de 8 h 30) à dimanche (17 h 30), piscine Gilbert-Bozon à Tours.

Cor. NR : Patrice Lesage

--------------------------------------------------------------------------------------

Article du 8 mars 2016, sur Info Tours.fr

La fête de la natation au Meeting Gilbert Bozon de Tours

Retour sur le week-end...

346 nageurs se sont présentés derrière les plots de ce 7ème meeting Gilbert Bozon de Tours les 5 et 6 mars, un meeting de préparation pour les Championnats Nationale 2 qui auront lieu dans 15 jours dans cette même piscine; ainsi que les Championnats de France Elite qui auront lieu à Montpellier du 29 mars au 3 avril.

Les nageurs sont venus d'Ile de France, région Centre, région Poitou-Charentes, Aquitaine, Bourgogne, Champagne-Ardennes, Normandie et Pays de Loire. Tous ont donc pu caler les derniers réglages avant les Championnats. Malgré le fait de ne pas avoir un état de forme optimal, certains nageurs ont fait des performances.

Trophée Gilbert Bozon (addition points 100 et 200 dos) : remporté par  Julie BOUTIN (EN Tours) chez les filles et SALCZER Ladislas (ES Massy Natation) chez les garçons.

Pour les EN Tours, les nageurs se sont qualifiés sur 57 finales et se sont classés dans les 3 premiers des finales 25 fois. On retrouve entre autres sur les podiums par catégorie : Julie Boutin ( 5x), Sarah Moreau ( 6x), Mathilde Fallouey ( 4x), Paul- Alexis Tendeng ( 4x), William Gounet ( 1x), Nathan Cloutour ( 3 x) , Orhan Dine Moreira ( 3x), Paul-Etienne Bernard Planesse ( 2x), Julyan Bertrand ( 1x), Bastien Ravenelle ( 1x).

Retrouvez l'intégralité de l'article et les photos en cliquant ICI.

--------------------------------------------------------------------------------------

La Nouvelle République

Indre-et-Loire - Tours - Natation - Meeting Gilbert BOZON

Des Tourangeaux au rendez-vous

07/03/2016   


Dans dix jours, la piscine Gilbert BOZON sera le théâtre des championnats de Nationale 2. Un rendez-vous que beaucoup de nageurs avaient en tête, durant les deux jours du meeting Gilbert BOZON.

« Ce meeting est une compétition intermédiaire, de travail qui permet de mettre au point des choses travaillées à l'entraînement, dans l'optique de ce prochain rendez-vous », explique Jean-Louis Béraudy. Le directeur technique de Joué Natation pense notamment à Jean-Luc Zéphyr, son nouvel élève. « Avec Jean-Luc, ainsi que Clément Laxenaire, son préparateur physique, on avait mis au point des stratégies, notamment au niveau du départ, des coulées. Au-delà des performances strictes, il y a tous ces aspects-là qui nous intéressaient. » 
En matière de performance stricte, Jean-Luc Zéphyr était plutôt satisfait de son week-end. « J'ai rempli le contrat. Il y a encore deux ou trois trucs à régler, mais je suis sur la base des temps de qualification pour les championnats de France. » Vainqueur du 100 m nage libre (52''55), 2e du 50 m papillon (26''22), il a fini sur une 2e place sur le 50 m nage libre (24''14).
Zéphyr fut la tête de pont jocondienne ce week-end, mais Jean-Louis Béraudy a aussi pu apprécier les performances de la cadette Maëlle David, dont « celle au 50 m brasse (35''91) peut laisser envisager une qualification aux France ». Hugo Foltz a également confirmé ses progrès ; Mélanie Léal a décroché la finale B du 200 m 4 nages ; etc. : de quoi quitter la piscine Bozon avec satisfaction.
 

Même sentiment du côté des Enfants de Neptune de Tours, et de Céline Pagé-Sabourin dont la trentaine de nageurs aura, globalement, tiré profit de ce meeting à la maison.

Nathan Cloutour, la bonne surprise des ENT


On retiendra notamment les performances de Nathan Cloutour qui a « explosé ses temps », comme le dit son entraîneur. Il a déjà réalisé les temps de qualification pour les championnats de France 16 ans et plus, même s'il devra les refaire lors des championnats de N2 ». Vainqueur du 50 m brasse (31''63), il a également fini 2e du 100 m (1'08''71) et du 200 m brasse (2'29''91). Orhan Dina-Moreira s'est également offert un podium sur le 100 m papillon (58''94).
Quant au trio attendu, Paul-Alexis Tendeng s'est « bien débrouillé », même s'il n'a pu faire mieux que des finales C, Sarah Moreau a multiplié les courses, du 100 au 800 m nage libre avec à la clé des podiums sur 400 et 800, et Julie Boutin a été l'une des figures principales de cette réunion tourangelle !
Comme l'an passé, la leader des ENT a reçu le trophée Gilbert Bozon, qui porte sur les 100 et 200 m dos. Elle a surtout remporté quatre finales A : 50 m dos (30''56), 100 m dos (1'05''82), 200 m dos (2'23''97), 50 m papillon (28''80), fini 2e du 100 m nage libre (59''56) et pris la 5e place du 50 m nage libre (28''38) pour conclure son week-end.

Julie Boutin a remporté le trophée Gilbert BOZON 

Ce meeting aura également été marqué par les performances du club de Massy, dont Ladislas Salczer qui a fini premier de toutes ses courses, à l'exception du 50 m nage libre (15e) ! Ou encore la Berruyère Caroline Jouisse qui a fait sa loi sur les 200, 400 et 800 m nage libre ainsi que sur le 400 m 4 nages.

Annaïck Mainguy

--------------------------------------------------------------------------------------

 

La Nouvelle République

La Nouvelle République.fr - 09/12/2015 - Pagé-Sabourin, au fil de l'eau

Céline Pagé-Sabourin.

Passionnée, Céline Pagé-Sabourin consacre une grande partie de son temps et de son énergie aux jeunes pousses des Enfants de Neptune. Rencontre.

Piscine Gilbert-Bozon, dimanche dernier : lors des régionaux en petit bassin, Céline Pagé-Sabourin ne perd pas une goutte du parcours effectué par ses nageuses. Chronomètre, stylo et carnet en mains, attentive.

L'enfant des Tourettes, " tombée " dans le bassin nord tourangeau depuis l'âge de huit, en aura passé des heures dans et au bord de l'eau. A 35 ans, l'ancienne spécialiste de l'eau libre est désormais l'entraîneur des Enfants de Neptune.
« Je dois remercier mes parents qui tenaient à ce que nous fassions du sport. Comme je trouvais pratique de disposer d'une piscine à ma porte, j'ai fait le grand plongeon. Je suis restée fidèle à la natation, passionnée, et puis j'en ai fait mon métier… » 
Repérée assez rapidement par Jean Luc Baudat, maître nageur, Céline est très vite emportée dans le tourbillon de la compétition. Elle passe sous la coupe de Gilbert Bozon.
Douée pour les longues distances, la nageuse des Enfants de Neptune passera à l'eau libre après une dizaine d'années entre les lignes d'eau des bassins de l'Hexagone, avec deux années en équipe de France à la clé. La récompense des efforts consentis par la jeune fille de Saint-Symphorien.

Un caractère bien trempé

Aujourd'hui, bardée de tous les diplômes fédéraux, l'une des trois salariés du club tourangeau, maman du petit Baptiste (5 ans), fait nager les jeunes : « Le plus difficile est de concilier mon métier et ma vie familiale. Je gère un groupe de 19 nageurs âgés de 13 à 18 ans. Et comme ils mènent tous des études, il faut jongler avec les emplois du temps de chacun. Certaines journées, j'arrive vers 6 h 30 pour repartir vers 20 h C'est une façon de rendre ce qui m'a été donné» 
Entre la gestion courante du club et les séances d'entraînements, le travail ne manque pas. Et les résultats sont au bout.
« Je trouve que les récents résultats de Julie Boutin (médaillée d'argent du 50 m dos et de bronze sur 100 m dos en 14-18 ans) n'ont pas été suffisamment mis en exergue ! Quand on mesure la somme de travail pour en arriver là… »
La pique est envoyée. Céline a un caractère bien trempé. Pas de trop dans un monde où la gente féminine est encore très minoritaire : 80 % du taux d'encadrement du haut niveau est masculin en France… Ce n'est pas le cas aux Enfants de Neptune de Tours !

Son palmarès. En bassin : 5e au 400 m NL lors des championnats de France 2005 ; 6e au 800 m NL aux France 2002. En eau libre : en équipe de France en 2005 et 2006, 5e lors du 10 km de la manche européenne de Londres, 12e du général du circuit coupe d'Europe en 2005.

Cor. NR : Patrice Lesage

--------------------------------------------------------------------------------------

ENT : la nouvelle vague
08/08/2015 
La délégation tourangelle à Montauban.La délégation tourangelle à Montauban.
 

Les championnats de France minimes à Agen (22-27 juillet) et 16 ans et plus à Montauban (29 juillet-2 août) ont confirmé que les ENT surfaient sur une nouvelle vague : « Après un creux, on est en train de remonter la pente,confirme la coach tourangelle, Céline Pagé Sabourin. Des jeunes pointent le bout de leur nez et nous rendent confiance pour l'avenir. » 
A Agen, Sarah Moreau et Paul-Alexis Tendeng, les deux pensionnaires du collège Michelet et des ENT, ont bien nagé. Les deux minimes sont première année, ce qui est de bon augure pour la saison prochaine. La meilleure performance a été établie par Sarah Moreau, cinquième de la finale B sur 200 libre, et qui a participé à trois finales B sur 400 et 200 m libre ainsi que sur le 400 x 4 nages. A noter qu'elle a été sélectionnée début juillet à la COMEN en Grèce, une belle promotion. A Montauban, c'est Julie Boutin qui a émergé, ce qui n'est pas une surprise, car elle est la plus sûre espoir de la natation tourangelle. Elle a remporté trois médailles dans sa catégorie d'âge : argent aux 50 m dos, bronze au 100 m dos et libre.
Grâce à ses performances, Julie Boutin entre dans la liste ministérielle jeunes, un palier supplémentaire vers des lendemains qui chantent. 
Julian Bertrand, Nathan Cloutour, Ohran Dine Moreira et Mathilde Fallouey ont également fait le maximum, sans toutefois arracher des médailles. Mais ils ont réalisé de bonnes performances, permettant aux EN Tours de montrer aux autres clubs qu'ils étaient toujours là et bien là. Ces deux compétitions mettent un terme à la saison estivale des ENT avant la reprise en septembre-octobre. Outre la qualité qui prend pension aux ENT, la quantité est aussi au rendez-vous : cette saison, le club tourangeau est passé à 692 licenciés, soit une augmentation de cent nageurs et nageuses. La longue fermeture de la piscine n'est plus qu'un mauvais et lointain souvenir…

--------------------------------------------------------------------------------------


Equipes concernées toute l'association
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter